Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 décembre 2009 6 12 /12 /décembre /2009 23:24

Comme le laisse présager le titre de cet article, le thème d'aujourd'hui sera essentiellement tournée du côté du monde des jeux vidéos ! En tant que fan de la série The Legend of Zelda, il me parait indispensable de vous parler un peu de l'arrivée du tout dernier opus sur la portable de Nintendo. Pré-commandé il y a plus d'un mois sur Amazon pour seulement 15 petits euros (merci le bon de réduction de 20€ du LCL !), The Legend of Zelda : Spirit Tracks est arrivé dans ma petite boîte à lettre en se très frileux samedi alors que l'arrivée n'était pas prévu avant le 14 décembre prochain ! Donc, déjà là, ça fait vraiment bien plaisir.

Photo0125.jpg

    Après avoir sauvagement ouvert le pauvre carton et déblisté ma précieuse acquisition, je dégage illico presto ma cartouche de Pokemon Diamant pour laisser place à celle contenant les toutes nouvelles aventures de notre petit elf vert dans le monde d'Hyrule. Lancement de la DSi, arrivé à l'écran d'introduction du titre où l'on retrouve Link et Zelda dans un train avec une petite musique très sympathique réalisé à l'aide d'une flûte de pan : on se retrouve directement plongé dans l'ambiance du jeu. Arrivé à l'écran titre, on a le droit à un léger remix de la traditionnelle musique que l'on retrouve dans tous les épisodes et on se prend même parfois à se laisser bercer par cette dernière pendant quelques minutes... La magie est toujours là. Il ne reste maintenant plus qu'une chose à faire : lancer la partie et se plonger dans cette toute nouvelle épopée.

  Et que dire pour le moment de tout cela ?! N'étant pas aller très loin dans le jeu (seulement un donjon et le déblocage d'un nouveau pan de la carte), mon avis ne sera certainement pas assez objectif. Mais en tous cas, mes premières impressions tendent tous vers un même constat : nous sommes en présence d'une nouvelle perle ! L'aventure se situe une centaine d'année après Wind Waker (et Phantom Hourglass par la même occasion).

  Les graphismes sont toujours aussi soigné et profite de toutes les capacités de la DS : on sent que les développeurs se sont une fois de plus donner à fond afin de nous retranscrire un univers qui, bien que pas forcément gigantesque, s'annonce avec des environnements assez variés. On arrive même à trouver l'arriver d'un train tout à fait normal dans la série (chose que, lors de l'annonce, j'ai eu beaucoup de mal à digérer).

    Venons en aux personnages. Là aussi, c'est une claque ! Une princesse Zelda comme on ne l'a jamais : fière de son rang, chochotte au possible, qui nous tire des têtes et des répliques vraiment excellentes ! Jamais je n'aurais cru qu'un jour celle-ci me fasse sourire comme cela. Notre Link national a d'ailleurs bien du mal parfois à force d'être mené à droite à gauche par les caprices de la petite. Concernant le super méchant de la mort qui tue, j'avoue que le coup du double corne m'a fait doucement rire. Mais lorsque son collègue est arrivé, je me suis dis que l'aventure promet d'être des plus intéressante... Et ce sans compter sur l'intervention de nombreux protagoniste que l'on a déjà croisé dans Wind Waker et Phantom Hourglass.

    Comme si cela ne suffisait pas, tout ses éléments se retrouvent baignés dans une ambiance toute simplement fabuleuse avec une direction musicale grandiose. Des thèmes remixés au tout nouveaux réaliser à l'aide de la flûte de pan, on en prend plein les oreilles !

  Et pour le gameplay ? J'ai envie de répondre : on est dans un Zelda. Alors évidemment, la jouabilité est aux petits oignons et toutes les capacités de la Nintendo DS sont exploités à fond du stylet au micro (le premier servant à faire avancer et interagir nos personnage et le second permettant de jouer de la flûte ou de faire souffler notre appareil à bourrasques par exemple).

  Graphismes léchés, scénario intelligent avec de l'humour, de la nostalgie (avec les divers protagonistes) et de bons rebondissements en perspective, un univers sonore magique et un gameplay aux petits oignons : nous sommes en présence d'un nouvel indispensable de la DS !

 

  Sur ce, je retourne arpenter les plaines d'Hyrule aux côté de mon cheminot en herbe et de ma capricieuse princesse !

 Un petit trailer histoire de mettre en bouche :P


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Momolink - dans Jeux Vidéo
commenter cet article

commentaires

Recherche

Catégories