Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 janvier 2012 2 17 /01 /janvier /2012 22:11

Vous ne trouvez pas qu'il y a comme un message caché derrière cette image ?

 

"Senseo noire. Pour envoûter maman, rien de tel que la magie noire."

  AjWtp12CMAAUVfR.jpg

Repost 0
Published by Momolink - dans Inclassable
commenter cet article
12 janvier 2012 4 12 /01 /janvier /2012 22:18

Bon alors ça fait quelques jours que je fredonne un "coin coin coin coin coin" sans pouvoir me souvenir d'où cela pouvait bien venir. Puis m'est venue l'idée de rechercher sur Youtube en tapant exactement ça... Et elle était là, cette chanson maléfique et démoniaque d'une époque lointaine avec un gentil petit canard et des rabins qui se déchainent en coin ! Je voulais juste partager cette petite trouvaille et savoir qui de vous se souvient des rabins volants et de leur tube inter-univers : coin coin. Bon clip !

A noter la présence de Didier Couly (le bassiste dans le groupe) ancien dessinateur de Joystick, et actuellement chez CanardPC depuis 2003.

 

Coin coin coin coin coin !

 

 

Repost 0
Published by Momolink - dans Musique
commenter cet article
12 janvier 2012 4 12 /01 /janvier /2012 13:08

2002, Free lance sa première offre internet à 29,99€, première "révolution" qui aura fait bien du mal aux autres fournisseurs, AOL le premier comme le montre ce petit reportage made in M6. C'était déjà pas mal violent mine de rien !

 

"c'est pas possible !"

 

 

Repost 0
Published by Momolink - dans Geek
commenter cet article
11 janvier 2012 3 11 /01 /janvier /2012 22:24

Alors que Free vient de lancer son offre tout illimité pour seulement 19,90€ par mois, voilà que c'est la panique chez les autres opérateurs qui ne savent plus quoi avancer comme arguments pour conserver leurs clients. Aujourd'hui, nous avons donc le droit à une vidéo tsitele qui a enregistré une conversation entre lui même et un conseiller SFR lorsqu'il voulait se renseigner sur son forfait. Selon l'employé de la firme au carré rouge, il n'y aurait pas d'employés ni de réseau chez Free. Un grand moment !

 

Pas d'employés ?

 

 

Repost 0
Published by Momolink - dans Geek
commenter cet article
8 janvier 2012 7 08 /01 /janvier /2012 20:19

Bien que les soldes ne débarquent que dans 3 jours (mercredi 11 janvier), voilà déjà un avant goût de ce qui sera proposé chez Auchan grâce au site pré-solde ! 
Pour DS et Wii : http://www.auchan.fr/soldes-jeux-jouet-et-loisirs/jeux-video-ds-et-wii/achat6/7879386
Pour PS3 et PSP : http://www.auchan.fr/soldes-jeux-jouet-et-loisirs/jeux-video-psp-et-ps3/achat6/7879387
Pour Xbox360 : http://www.auchan.fr/jeux--loisirs/jeux-video-xbox/achat6/7879388
Et pour PC : http://www.auchan.fr/jeux--loisirs/jeux--logiciels-pc/achat6/7879389

A noter également que Saints Row the Third est déjà disponible pour seulement 20€ en magasin !
Sinon, tout ça n'a pas l'air des plus affriolant...

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcS-tsgPP6hjUfq3Rm382Wsh04BrOEMqUXjZnFxgHVv_sglJbaS0

Repost 0
Published by Momolink - dans Bonnes affaires
commenter cet article
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 19:04

Avis aux intéressés par la petite dernière de Sony, la FNAC va proposer les réservation de PS Vita dès vendredi avec 50€ offerts en bon d'achat pour l'achat de la console (limité à 12 000 ex). La console vous revient alors à 200€ ! Si c'est pas magique !

http://www.last-gen.fr/ps-vita/ps-vita-1.jpeg

Repost 0
Published by Momolink - dans Bonnes affaires
commenter cet article
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 09:43

Si vous êtes amateurs de bonnes lectures et d'excellents jeux de plates-formes mais que vous n'êtes ni abonnés à IG magazine ni en possession de Rayman Origins, alors cette offre est faite pour vous ! En effet, les petits gars de chez IG ont mis en place une offre d'abonnement 1 an + Rayman Origins sur Wii ou Xbox 360 ou PS3 le tout pour seulement 70€ !
Sachant que Rayman est trouvable à à peu prêt 40€ en neuf est qu'acheter son IG Mag tous les mois revient à 51€, on se retrouve avec une bonne petite remise : soit Rayman revient à 19€, soit l'abonnement revient à 30€. Dans tous les cas, c'est 20€ de gagné !
Pour les intéressés, ça se passe par ici : http://www.ankama-shop.com/fr/h29-ig-magazine/1081-abonnement-ig-magazine-1-jeux-ubisoft-choix-2#1-4784

Rayman Origins 2010 Michel Ancel 2

Repost 0
Published by Momolink - dans Bonnes affaires
commenter cet article
3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 20:46

 

On dirait bien que Nintendo est bien décidé à soigner les choses en ce qui concerne son catalogue de jeux dématérialisés disponibles sur eShop. Après le très ingénieux Pullblox de chez Intelligent System, c'est maintenant au tour du studio WayForward Technologies de nous faire l'honneur avec un Action/Puzzle game des plus séduisant.

 

Pour la petite histoire, Mighty Switch Force se veut la suite spirituel des excellents Mighty Flip Champs et Mighty Milky Way sortis respectivement en 2009 et 2011 sur le DSiWare. Autant dire que les petits gars n'en sont pas à leur premier jet et ce nouveau titre n'a, lors des premières sessions de jeu, pas l'air de déroger à la règle.

 

Dans Mighty Switch Force, vous êtes une représentante de l'ordre chargée de mettre sous les barreaux de vilaines criminelles ayant réalisé de biens sombres méfaits. Un pitch simple, sans fioriture ou quelconques péripéties annexes, pas de réel scénario donc et ce n'est certainement pas ce qui va nous empêcher d'apprécier un titre de ce type.

 

Notre héroïne d'un jour doit alors résoudre divers niveaux appelés "incidents" dans lesquels il faudra appréhender les délinquantes réparties à travers le niveau pour enfin rejoindre son ami robot qui l'emmènera à la prochaine étape. Pour cela, il sera bien évidemment nécessaire de franchir divers obstacles via une capacité à sauter (bouton B) et la possibilité d'utiliser son super pisto-laser (bouton Y). Commandes simples et efficaces, le tir est néanmoins limité dans la direction vers laquelle se tourne le joueur ce qui ampute d'une potentielle possibilité de tirer en diagonale mais ne gène en rien le gameplay.

 

Jusque là, rien de bien nouveau me direz-vous, nous sommes dans un jeu d'action standard. Alors pourquoi Mighty Switch Force ? Pourquoi avoir parlé de Puzzle game ? C'est bien simple : notre héroïne dispose d'une capacité bien pratique qui permet de switcher des blocs répartis ça et là à travers le niveau afin de pouvoir progresser grâce à la simple pression du bouton A ou de la gâchette L/R. La recette est tellement simple et efficace qu'il n'y a même pas de tutoriel pour guider le joueur, les choses se faisant progressivement. Dans un premier niveau on switch pour débloquer le passage tandis que dans le suivant on utilise cette technique pour pouvoir grimper toujours plus haut jusqu'à arriver à l'apparition de propulseur où il faudra switcher une fois devant pour être éjecter dans la direction indiquée. Les niveaux se compliquant de plus en plus avec, par exemple, la nécessité d'utiliser les pauvres petits ennemis qui n'ont rien demandé à personne. Attention néanmoins à ne pas faire n'importe quoi et switcher au moment où l'on se retrouve devant un bloc en dur ce qui conduirait à la perte d'un de nos 3 cœurs octroyés pour le niveau.

 

Parlons en de ces niveaux d'ailleurs puisque la 2D proposée est vraiment très agréable à l'œil tandis que la 3D stéréoscopique permet de mieux s'y retrouver avec les divers plans ce qui produit une sensation très agréable venant égayé les quelques environnements proposés qui ont tendance à se ressembler. Même constat pour les ennemis d'ailleurs qui ne représentent pas le bestiaire le plus étoffé que l'on ait pu voir et ne sont pas très malins non plus. Mais cela vient probablement d'un autre problème un peu plus embêtant...

 

En effet, si jusque là les impressions sont assez bonnes et tendent à dire que l'on est face à un nouvel indispensable eShop qui mériterait lui aussi une sortie en boite, ce n'est pas tout à fait vrai puisqu'un gros point noir vient entacher ce beau tableau. Ce dernier répond au doux nom de durée de vie que l'on peut par ailleurs coupler à celui de contenu car Mighty Switch Force, aussi bon soit-il, est maigre. Très maigre. En effet, pour 6€, on se retrouve avec 16 niveaux largement faisables en moins de 5 minutes chacun nous amenant à une durée de vie ne dépassant pas l'heure en ligne droite. Pour ce qui est de la rejouabilité, il reste la possibilité d'obtenir une étoile à chaque niveau en le faisant dans le temps imparti : de 30 secondes à 1 minutes 30. Mais cela reste malgré tout bien maigre d'autant plus qu'il n'y a aucune possibilité de partage avec ses amis ou de classement mondial : pas de streetpass ni de spotpass donc.

Verdict : 10/20

Qu'il est dur de poser un point final sur ce petit Mighty Switch Force. La mise en bouche des premiers niveaux était tellement exquise que la déception face à la faible durée de vie ne s'en trouve que plus grande. Si seulement les développeurs avaient fait l'effort de proposer un peu plus de contenus, de fonctionnalités ou de challenge. Même un simple classement en ligne aurait pu améliorer un peu les choses... Mais non malheureusement. On en retiendra un bon petit jeu à la mécanique bien huilée mais qui se révèle assez cher à l'heure de jeu.

Les plus : Les moins :
- Concept simple et efficace      - Seulement 16 niveaux
- 2D appréciable - 6€ pour 2h de jeu maximum ?!     
- Facile à prendre en main - Pas de fonction en ligne
- 3D judicieuse - Pas de streetpass
  - Faible rejouabilité
  - Pas très dur
  - Ennemis pas très malins

 

Test également réalisé pour le site Nintendo Town  !  

Repost 0
Published by Momolink - dans Jeux Vidéo
commenter cet article
28 décembre 2011 3 28 /12 /décembre /2011 13:10

  Quand Nintendo nous annonce que les petits gars de chez Intelligent System sont en train de bosser dur sur une toute nouvelle licence, une certaine fébrilité née alors dans le cœur des joueurs habitués aux machines de la firme de Kyoto. Après les mythiques Advance Wars, Fire Emblem et Paper Mario, voilà que le studio nous annonce Pullbox, une petite production prévue pour l'eShop de la 3DS à seulement 6 euros

D'abord sceptiques face à ces quelques spécificités, les habitués des tactical et autres RPG du studio découvrent alors un puzzle game des plus simple mais dont la recette se révèle redoutablement efficace ! En effet, le titre repose sur des bases consistants à tirer et pousser des blocs afin d'arriver tout en haut d'une sculpture. Le but ? Sauver quelques pauvres petits êtres innocents piégés par l'un de leur machiavélique compère qui a décidé d'aplatir tous les reliefs. Notre jeune héros rougeâtre en tenue de sumotori n'écoute alors que son grand cœur pour leur venir en aide tout en suivant les conseils avisés d'un ancêtre n'ayant plus les mêmes capacités physiques que dans sa jeunesse.

On se retrouve donc à arpenter divers tableaux aux backgrounds assez sobres et similaires tout en tirant et poussant (via le bouton B) de nombreux blocs dans l'optique d'atteindre notre sacro-saint objectif. La 3D de la console se révèle alors des plus efficace en permettant au joueur de mieux se repérer dans l'espace lorsqu'il gravit les divers niveaux proposés. Afin d'accomplir sa mission, notre héros ne peut compter uniquement sur la force de ses bras et son habilité à faire de petits sauts (avec le bouton A) pour naviguer de bloc en bloc. Les touches L et R sont également mises à contribution pour, dans un premier cas, retourner en arrière dans le temps et, dans un second cas, avoir une vue d'ensemble du niveau. Si cela ne suffit pas et que l'on se trouve un peu perdu, il est toujours possible de remettre le niveau dans son état d'origine en faisant monter notre personnage sur un petit interrupteur.

Bien que les premières minutes de jeux paraîtront déconcertantes de par leur facilité, il ne faudra pas vraiment s'y fier puisque la difficulté monte crescendo par la suite avec des puzzles de plus en plus casse tête à résoudre. Ainsi, on passera de formes géométriques simples à de véritables représentations en pixel art (vous avez parlé de Mario ?). Comme si cela ne suffisait pas, de nouvelles mécaniques de jeu feront leurs apparitions avec notamment la possibilité de tirer tous les blocs de même couleur via un bouton.

Constituée de pas moins de 250 puzzles, l'aventure Pullblox prendra de longues heures de réflexions dépendant essentiellement de la capacité des joueurs à se projeter dans l'espace. Dans sa grande mansuétude, Intelligent Systems  a incorporé un excellent éditeur de niveau qui, en plus d'être très accessible et simple d'utilisation, permet de réaliser de véritable chefs-d'œuvre en pixel. Il sera alors possible de partager ses réalisations avec n'importe qui par la simple présentation du QR code du niveau désiré. La durée de vie s'en retrouve alors gonflée grâce à la créativité des joueurs qui, par défaut, est illimités !

 

 Verdict : 18/20

Avec Pullblox, Nintendo signe l'arrivée du meilleur puzzle game de la Nintendo 3DS. Avec sa réalisation simple mais soignée, son accessibilité, sa générosité et son gameplay redoutable, la dernière production d'Intelligent System vient sans mal chatouiller la qualité de titres plus ambitieux sortis en boîte. Avec son prix très attractif, il se hisse alors comme l'un des must have de la console que tout fan de jeu de réflexion se doit de posséder !

 

Les plus :

- Gameplay simple et efficace
- Pixel art en veux tu en voilà
- Nombreux niveaux
- Éditeur accessible
- Prix mini (6€ !)
- 3D utile au gameplay
- C'est mignon tout plein

Les moins :
- Pas de partage direct sur internet
- L'excessive simplicité du début agaçante

 

Test également réalisé pour le site Nintendo Town  !

Repost 0
Published by Momolink - dans Jeux Vidéo
commenter cet article
26 décembre 2011 1 26 /12 /décembre /2011 14:51

En novembre dernier paraissait au Japon une toute nouvelle publicité pour le compte de Toyota. Jusque là, rien de trépident me direz vous, sauf qu'un personnage bien familier aux Français y fait son apparition ! En effet, on y trouve Jean Reno dans un costume de Doraemon ! Et pour les connaisseurs de drama, sont également présent Mizukawa Asami (que l'on a pu voir dans Nodame Cantabile dans le rôle de Miki Kiyora) et Tomohisa Yamashita alias Yamapi (croisé dans Nobuta wo Produce).

Le choc !

Repost 0
Published by Momolink - dans Inclassable
commenter cet article

Recherche

Catégories